Danas

Serbie : Tony Blair va « conseiller » Aleksandar Vučić, aux frais des Émirats arabes unis

| |

Après DSK, c’est au tour de Tony Blair de venir « conseiller » le gouvernement serbe. L’ancien Premier ministre britannique est connu pour pratiquer des tarifs exorbitants, mais ses services devraient être payés par les Emirats arabes unis, grands amis d’Aleksandar Vučić...

Par S. Čongradin et B. Cvejić Le gouvernement serbe a acheté à la société Tony Blair Associates un concept de fonctionnement du cabinet basé sur plusieurs unités (delivery units), c’est-à-dire autant de personnes ou d’équipes chargées d’atteindre des objectifs dans différents domaines et de mettre en relation toutes les institutions intéressées par les projets concernés. Retrouvez nos dossiers : • Serbie : Aleksandar Vučić ou l’ivresse du pouvoir absolu • Les Balkans et le monde arabe : de si vieilles amitiés Selon nos sources, il est prévu de former cinq unités, respectivement chargées des infrastructures, de la privatisation des entreprises (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous