Serbie : quand les États-Unis se servaient d’Otpor pour infiltrer le milieu rap de Cuba

| |

À la fin des années 1990, les services américains avaient recruté un gamin qui organisait des concerts de rap à Novi Sad pour initier un vaste mouvement de jeunesse contre Slobodan Milošević. Dix ans plus tard, ils ont rappelé Rajko Božić pour essayer de faire tomber le régime castriste à Cuba.

Par Simon Rico Le rapprochement diplomatique historique entre Cuba et les États-Unis a franchi une nouvelle étape lundi 20 juillet avec la réouverture de leurs ambassades respectives. Avant, depuis la révolution de 1959, Washington privilégiait plutôt les tentatives de déstabilisation du régime castriste pour tenter de reprendre la main sur l’île... avec la réussite que l’on sait. En décembre 2014, Associated Press (AP) révélait que l’USAID, l’Agence des États-Unis pour le développement international, avait mené de 2009 à 2011 une opération secrète visant à renverser le lider maximo. L’objectif de l’USAID était d’infiltrer la jeunesse cubaine et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous