Beta

Serbie : Portrait de Zoran Djindic

| |

Le leader du Parti Démocratique, Zoran Djindjic, est actuellement un des
hommes politiques de l’opposition les plus exposés de Serbie. En raison des
critiques qu’il a formulé à l’encontre de la politique du Président
Milosevic, et de ses contacts avec des politiciens occidentaux durant la
campagne aérienne de l’OTAN contre la Yougoslavie, les média appartenant à
l’état l’ont accusé de trahison. Lorsque les bombardements sur la Serbie
ont commencé, Djindjic a quitté le pays.

Il a trouvé refuge auprès du Président du Monténégro, Milo Djukanovic. Après que la Radio Télévision de Serbie a diffusé une sévère critique de Djindjic, l’accusant de trahison et de collaboration avec l’OTAN, un groupe de plusieurs centaines de personnes, identifiées par le Parti Démocratique comme étant des supporters de la Gauche Yougoslave Unie, a attaqué et détruit le quartier général du parti à Belgrade, et ses bureaux à Novi Sad. D’après le vice-président du parti, Ljiljana Lucic, les autorités militaires ont essayé de convoquer Djindjic le 21 Mai. Lucic a déclaré que Djindjic était à Podgorica car il était en danger à Belgrade et aussi parce que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous