IWPR

Serbie : Ponts rompus, vies interrompues

| |

Les ponts de Novi Sad étaient eux-mêmes la vie. A présent, ils ne sont
plus là
et la ville a été séparée en deux.

Par Milena Putnik à Novi Sad Avril 1999 restera dans la mémoire de Novi Sad comme le mois au cours duquel cette ville pitoresque sur le Danube perdit ses ponts et fut séparée en deux. Les ponts étaient synonymes de vie à Novi Sad et ils sont à présent partis. Au cours du mois, les avions de guerre de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) ont détruit tous les ponts traversant le Danube. La ville était célèbre pour ses ponts, reliant les rives gauche et droite, appelées précédemment Novi Sad et Petrovaradin, et réunissant les régions de Backa et de Srem. Le pont de chemins de fer a été achevé en 1961. Avant qu’il soit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous