Koha Ditore

Serbie-Monténégro : mort annoncée d’un feuilleton nommé Yougoslavie

| |

La fin de la Yougoslavie est perçue au Kosovo comme une victoire. Les
rapports entre les différentes entités de la région pourront ainsi se
normaliser. Cependant, deux menaces guettent : le réveil du nationalisme
chez les Serbes du Kosovo, et la course à l’intégration européenne qui peut
fragiliser des structures politiques locales déjà fébriles.

Par Veton Surroi Un ami kosovar, qui habite une belle ville européenne, m’envoyait hier un message électronique après avoir entendu que le président de la « Yougoslavie », Kostunica, et celui du Monténégro, Djukanovic, avaient signé l’accord pour la création d’une nouvelle communauté appelée l’Union de la Serbie et du Monténégro [USM]. Il donnait à son message le titre suivant : « Ça y est ». Il écrivait entre autres choses : « L’Etat, dans lesquels nous sommes nés, a disparu. Si Dieu le veut, cela pourrait conduire le Kosovo vers un avenir plus satisfaisant ». La réaction de mon ami est une des très nombreuses impressions que (…)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous