The Institute for War & Peace Reporting

Serbie : mariages chinois et entourloupes

| |

Afin de rester en Serbie et de poursuivre leurs affaires, des Chinois paient
de petites fortunes pour des mariages de complaisance.

Par Jasmina Arsic (à Bujanovac) Ils ont commencé par des étalages dans les marchés aux puces, ils possèdent maintenant des boutiques dans le centre des villes. Lentement mais sûrement, des milliers de Chinois ont pris le dessus dans le sud de la Serbie. Leurs produits sont cinq fois moins chers que les produits locaux, les affaires sont florissantes et ils ne montrent aucune envie de repartir. Afin de pouvoir rester, beaucoup empruntent un chemin bien connu pour acquérir la citoyenneté yougoslave et la résidence permanente : le mariage. Un homme d’affaires chinois nous expliquait : « vous les Serbes, vous pouvez aller en Europe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous