Radio Slobodna Evropa

Serbie : liberté de circulation et demandeurs d’asile, l’impossible équation

| |

Chaque année, les citoyens de Serbie sont de plus en plus nombreux à demander l’asile dans les pays occidentaux, phénomène qui inquiète les autorités européennes. Comment le réguler, alors que Bruxelles agite la menace d’un retour sur la libéralisation des visas ? La Suisse a trouvé une solution à sa manière, en réduisant les délais des procédures d’examen des dossiers et d’expulsion des déboutés de l’asile...

Par Zoran Glavonjić La Suisse a beaucoup moins de problème avec les demandeurs d’asiles serbes depuis qu’elle a amendé sa législation sur les questions d’émigration. Retrouvez notre dossier : Les Balkans et l’espace Schengen : vers un rétablissement du régime des visas ? Les demandeurs d’asiles doivent désormais quitter le territoire suisse 48 heures après que le refus de leur dossier. L’année dernière, 300 à 400 citoyens serbes demandaient chaque mois l’asile en Suisse. Après le vote de ces mesures en octobre dernier, ce nombre est tombé à 60, puis à 34 en novembre 2012. Ivan Gerginov, adjoint du commissaire de la République de Serbie pour les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous