BIRN

Serbie : les Rroms chassés de Belgrade meurent de faim à Vranje

| |

Il y a un an, début février 2009, le bidonville rrom établi sous le pont autoroutier de Gazela, à Belgrade, était victime d’un terrible incendie. La mairie a profité de l’occasion pour en expulser tous les habitants. En avril, les baraquements illégaux du Blok 67, à Novi Beograd, étaient abattus. La mairie de Belgrade poursuit ses opérations de « nettoyage social », mais les Rroms chassés en province meurent de faim et de froid. Reportage à Vranje.

Par Goran Antić Le seul accès au campement improvisé de Vranje, à 350 kilomètres au sud de Belgrade, est un chemin boueux qui monte sur la colline. Les habitants ont creusé eux-mêmes des marches dans la terre pour arriver dans leurs abris. La maison où logent Nasser Kamberi, 38 ans, sa femme et leurs trois enfants, deux filles et un garçon est typique : des murs nus sans plâtre, un toit de tôle et de bâche plastique. Ses enfants peu vêtus courent dehors dans la neige du mois de janvier, pendant que leurs vêtements de rechange, vieux et déchirés, sèchent sur une corde à linge. « Les enfants ne peuvent pas aller à l’école comme cela, ils (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous