Reporter

Serbie : les réfugiés serbes kosovars ont remplacé les touristes

| |

A Mataruska Banja, l’intolérance s’aggrave de jour en jour. Il n’est
pas exclu que de sérieux conflits surviennent entre les habitants et les
réfugiés.

Par Milorad Vesic « Autrefois c’était un endroit bourgeois. Des gens distingués se rendaient à la cure thermale de Mataruska Banja. On flânait, on s’arrêtait, on profitait du moment. Avant la Deuxième Guerre mondiale, vous ne vous en rappelez pas, le patriarche serbe Varnava, le Premier ministre Dragisa Cvetkovic, l’acteur Milivoje Zivanovic, etc., et beaucoup d’autres venaient ici », se rappelle Tiosav Vukosavljevic, personnage légendaire de Mataruska banja, âgé de 86 ans et ancien joueur d’accordéon qui aurait, dit-on, lancé Lepa Lukic (chanteuse populaire très connue). « Maintenant lorsque vous regardez autour de vous vous ne voyez (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous