Politika

Serbie : les Radicaux sont toujours à l’affût

| |

Le Parti radical serbe (SRS, extrême droite) s’est donné un objectif : la majorité absolue, pour former seul le futur gouvernement. Alors que le parti est crédité d’environ 30% des intentions de vote, ce but sera difficile à atteindre. On reparle donc d’une possible alliance des Radicaux avec les Socialistes de feu Milosevic ou le DSS de Kostunica, voire avec les partis des minorités nationales, que courtisent maintenant les Radicaux...

Par Bojan Bilbija Occupée par la polémique entre le DS et le DSS, qui a rebondi quand le leader des démocrates Boris Tadic a annoncé que Bozidar Djelic serait candidat de ce parti au poste de Premier ministre, l’opinion publique ne s’est pas trop souciée des Radicaux, qui rappellent pourtant qu’il faudrait aussi compter sur eux pour la formation du nouveau gouvernement. On estime le plus souvent que le potentiel de coalition du Parti radical serbe (SRS) n’est pas suffisant pour pouvoir compter sur un large cercle de partenaires éventuels, alors que les sondages montrent que ce parti a bien peu de chances d’obtenir la majorité des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous