Serbie : les haïdouks, des brigands, pillards et sans pitié

| |

Qui étaient les haïdouks ? Des Robins des bois harcelant le pouvoir turc et protégeant les pauvres paysans serbes ? Cette vision idéalisée est bien loin de la réalité d’un brigandage qui s’est poursuivi tout au long du XIXe siècle, bien après la libération de la Serbie...

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Olivera Milosavljević est historienne et auteure de l’ouvrage Gorski carevi – Hajdučija u Čačanskom i Rudničkom okrugu u drugoj polovini 19. veka (Souverains des montagnes : les haïdouks dans les districts de Čačak et Rudnik dans la seconde moitié du XIXe siècle). Biznis i finansije (BiF) : Pourquoi avez-vous choisi d’étudier les haïdouks du XIXème siècle ? Olivera Milosavljević (O.M.) : Dans notre mémoire collective, les haïdouks sont des héros qui se sont battus contre les Turcs. Rares sont ceux qui savent qu’ils ont continué à saccager notre région même après la libération, comme des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous