Vreme

Serbie : les grandes manoeuvres démocrates

| |

C’était un véritable plaisir pour les adeptes du cynisme politique : l’assemblée générale du Parti démocratique, dimanche dernier, a rempli les voeux des deux adversaires de ce parti, Vojislav Kostunica et Miroljub Labus, avec l’élection de Boris Tadic à la tête de la formation de Zoran Djindjic. En toile de fond, se prépare le ralliement du DS au gouvernement minoritaire de Kostunica.

Par Vera Didanovic Après toutes les erreurs, les scissions et les conflits internes, après l’assassinat d’un Premier ministre charismatique, après un débat politique inouï provoqué par l’implication de ses membres dans les affaires mais aussi par les frustrations de ses adversaires politiques, le plus ancien parti démocratique de Serbie a prouvé sa vitalité par son assemblée ouverte au public et l’élection de nouveaux dirigeants qui s’est terminée par les félicitations publiques des vaincus aux vainqueurs. Pourtant, un paradoxe a souvent été passé sous silence par les médias : Cedomir Jovanovic n’a pas été élu vice-président du parti, en dépit des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous