Radio Slobodna Evropa

Serbie : les Églises orthodoxe et catholique ne font preuve d’aucune pitié pour les migrants

| |

Fuyant la guerre et les dévastations, un grand nombre de migrants souffrent du froid et de la faim en traversant la Serbie. Pourtant, ils n’ont guère l’occasion de rencontrer la charité des communautés religieuses, que cela soit l’Église orthodoxe serbe ou l’Église catholique. Seule la Communauté musulmane leur vient en aide.

Par Iva Martinović et Vesela Laloš « Nous sommes tous des enfants de Dieu », affirment toutes les Églises, mais ce précepte ne semble guère exister que dans la théorie des traités de théologie. En pratique, il semble que l’aide que l’on peut espérer recevoir dépend de la religion à laquelle on appartient. Retrouvez notre dossier : Migrations : les Balkans, antichambre de l’Union européenne Certes, apporter une aide aux migrants qui attendent, gelés et affamés, dormant à la belle étoile, de pouvoir passer dans les pays de l’Union européenne, est un choix individuel, mais qu’en est-il pour les demandeurs d’asile qui sont accueillis dans les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous