Radio Slobodna Evropa

Serbie : les clandestins de la « jungle » de Subotica essaient de survivre au froid

| |

Une centaine de demandeurs d’asile pakistanais et afghans tentent de survivre dans la décharge publique de Subotica, en Voïvodine, bloqués dans leur fuite vers l’Europe par la neige et le froid polaire. La plupart d’entre eux sont en Serbie depuis déjà plusieurs mois, après avoir traversé la Grèce et la Macédoine. Parmi eux, un enfant de sept ans. Bravant les interdits, beaucoup de citoyens leur viennent en aide.

Par Vesela Laloš Il est très difficile d’arriver jusqu’en Europe, le rideau de fer de Schengen se lève rarement. Le seul et unique chemin pour ces immigrants est l’illégalité : passer à travers la « frontière verte » entre la Serbie et la Hongrie. Retrouvez notre dossier : Immigration clandestine : les Balkans, l’antichambre de l’UE Dans les buissons entourés de monceaux d’ordures, il est assez difficile de discerner les tentes improvisées qui, avec la neige, ressemblent à des igloos. Elles sont fabriquées avec des matériaux récupérés sur la décharge dans laquelle ces demandeurs d’asile sans papiers attendent un miracle. Même s’ils ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous