Vreme

Serbie : les attentes des citoyens à la veille de l’élection présidentielle

| |

Une information est correctement présenté si elle répond aux cinq questions : qui, où, quand, comment, pourquoi en 35 mots. Les questions posées par les électeurs sont quelque peu différentes : Qui est ce candidat ? Qu’est-ce qu’il veut ? En est-il capable ? Qui le protège ? Qu’est-ce que nous souhaitons ? Les quinze candidats au scrutin présidentiel du 13 juin vont essayer d’y répondre.

Par Milan Milosevic 6 531 549 électeurs devront se prononcer sur ces questions le 13 juin. Les 15 candidat essaient d’attirer leur attention. Les trois candidats les plus importants personifient les trois courant principaux de la politique serbe. Deux sont caractérisés par une orienation modérée et pro-européenne et un représente la mimcrie pro-européenne. Tomislav Nikolic, le candidat du Parti radical serbe (SRS), personifie la voie « d’avant le 5 octobre ». Il réunit les forces qui ont représenté la majorité avant octobre 2000 et tente de présenter les évenements d’octobre comme un putsch. Nikolic essaie de neutraliser les mises en garde sur le fait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous