Danas

Serbie : le tabou de la régionalisation et de la décentralisation

| |

Alors que la Serbie doit adopter au plus vite une nouvelle Constitution, le débat politique demeure marqué par un tabou majeur : celui de la décentralisation, qui est perçue comme une tentative de nouveau dépeçage du pays. Pourtant, la décentralisation et la régionalisation sont nécessaires pour engager une véritable démocratisation de l’État et de la société.

Par Jovan Zivkovic Je ne sais pas si le gouvernement de la République de Serbie contrôle l’Assemblée nationale, alors que ce devrait être l’inverse, mais il est évident que les autorités actuelles n’ont pas eu jusqu’à présent la possibilité de mettre à l’ordre du jour la question de la nouvelle Constitution. En dépit du fait que plusieurs versions ont été élaborées, qui ne s’écartent jamais du concept de l’Etat unitariste et centraliste, à mon avis, en tant que citoyen de Serbie, il est clair que les politiciens liés à la tradition de notre pays, ses particularités et aux hiérarchies, orientent la conscience des citoyens vers les valeurs du XIXe et de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous