IWPR

Serbie : le parti de feu Zoran Djindjic au sommet de la gloire

| |

La popularité du parti de l’ancien Premier ministre touche est au plus haut, mais cette cote très élevée sera difficile à conserver lorsque l’état d’urgence aura pris fin. Il n’est pas sûr que la cohésion de la majorité gouvernementale puisse longtemps tenir.

Par Zeljko Cvijanovic La campagne vigoureuse du gouvernement de Serbie contre la mafia, lancée après l’assassinat du Premier ministre Zoran Djindjic, a eu pour conséquence un changement radical de l’équilibre des forces politiques. Le sondage le plus récent, celui de l’agence de Marketing Strategic de Belgrade, montre que 73 % de la population soutient l’état d’urgence imposé par le gouvernement et la campagne contre le crime organisé. L’Opposition démocratique de Serbie (DOS), la coalition gouvernementale dominée par le Parti démocratique de l’ancien Premier ministre, bénéficie de la cote la plus élevée qu’elle a jamais eue depuis qu’elle a pris le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous