B92

Serbie : le ministre des Finances Lazar Krstić jette l’éponge

| |

Le ministre des Finances serbe Lazar Krstić a remis sa démission samedi après que le gouvernement a adopté un projet de loi controversé sur le travail, les pensions et les assurances.

Le ministre des Finances Lazar Krstić a annoncé samedi sa démission à cause de différends avec le Premier ministre Aleksandar Vučić sur les réformes économiques. Retrouvez notre dossier : Serbie : Aleksandar Vučić ou l’ivresse du pouvoir absolu Lazar Krstić était en faveur de mesures drastiques d’assainissement budgétaire : réduction de 20% du minimum salarial, coupe de 15% dans le secteur public, licenciement de 160 000 travailleurs et augmentation de 30% du prix de l’électricté... « Le Premier ministre a un bon cœur et c’est pour cela qu’il a le soutien de la population », a déclaré Lazar Krstić. Il sera remplacé par le ministre de l’Économie Dušan (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous