B92

Serbie : le gouvernement va-t-il répondre aux revendications des fonctionnaires ?

| |

Plus de 10.000 fonctionnaires ont défilé vendredi dans Belgrade, bloquant les rues du centre de la ville. Un dialogue de sourds se poursuit depuis des mois entre le gouvernement et les syndicats, qui ne veulent pas faire les frais de la crise, et subir les mesures d’austérité recommandées par le FMI.

À la veille de la manifestation de vendredi, le gouvernement serbe avouait qu’il ne comprenait pas la vraie raison de la grève des enseignants. Le Premier ministre Mirko Cvetković affirme que le gouvernement est ouvert aux discussions avec les représentants syndicaux des enseignants en grève, mais précise que les salaires ne seront pas payés pour les jours de grève. « Le gouvernement a répondu aux principales revendications et pour ce qui concerne les réformes, les autorités compétentes sont prêtes à en discuter ». Le son de cloche était le même chez le ministre de l’Éducation et des sciences Žarko Obradović. « Nous avons fait ce que nous avons promis. La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous