IWPR

Serbie : le gouvernement ne veut pas lâcher le monopole des médias

| |

Les autorités serbes bloquent la réforme des médias. La chaine indépendante B92 est au coeur de la tempête, tandis que les médias autrefois favorables au régime de Slobodan Milosevic tirent bien leur épingle du jeu.

Par Milanka Saponja Hadzic, journaliste indépendante à Belgrade Les groupes de presse proches de Zoran Djindjic, Premier ministre serbe viennent de lancer une attaque contre les radios et les télévisions indépendantes, ce qui révèle la volonté du gouvernement de conserver le monopole des médias que lui avait légué le régime de Milosevic. L’offensive a commencé à la mi-septembre, quand les chaînes de télévision privées pro-gouvernementales BK et Pink se sont servi des heures de grande écoute des nouvelles pour accuser les patrons de la radio télévision B92 de privatiser la société à l’insu des employés et à leur désavantage. La semaine dernière, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous