Bilten

Serbie : le DS, un « incubateur politique » en chute libre

| |

C’était l’une des plus grande formations d’opposition à Milošević. Elle aura marqué le début du XXIe siècle en Serbie. Aujourd’hui qu’en reste-t-il ? Le Parti démocratique (DS), rongé par des querelles internes et des scandales, a été laminé aux dernières élections en 2012. Il fait désormais figure de looser politique. Chronique d’une mort annoncée.

Par Nenad Glišić Le Parti démocratique (DS) est une des formations politiques les plus importantes de la transition serbe. Après avoir servi de guide à l’opposition dans le combat pour la chute de Milošević, le DS a dominé toutes les instances du pouvoir pendant la première décennie du XXIe siècle. Mais après sa défaite inattendue en 2012, le parti commence sa chute vertigineuse. Aujourd’hui il essaye désespérément de s’accrocher à quelques poches de pouvoir, à Belgrade et en Voïvodine. Le 30 mai dernier, a eu lieu à Kragujevac, un meeting organisé par le DS et le mouvement Zajedno za Šumadiju (Ensemble pour la Šumadija) de l’ancien maire de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous