Monitor

Serbie : le danger vient du sud

| |

Les esprits de l’histoire viennent à nouveau hanter la communauté
internationale sous la forme de la « question albanaise ». Après le Kosovo,
il y a deux ans, les Albanais participent encore activement aux combats qui
ont lieu depuis peu en Macédoine.

Par Bozo Nikolic Quelques mois après la guerre aérienne de l’OTAN contre la RFY au printemps 1999, un des analystes du Département d’Etat américain avait pronostiqué l’ évolution de la crise dans les Balkans : « Dans la dernière décennie », a-t-il dit, « le principal défi à la politique de l’occident dans la région était le nationalisme serbe ; dans la prochaine, ce sera le nationalisme albanais ». Alors que l’OTAN renforce ses troupes afin d’empêcher les Albanais de passer du Kosovo en Macédoine, ce pronostic semble se réaliser. Les connaisseurs occidentaux des Balkans affirment que cela était prévisible, pour la simple raison que les Albanais sont « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous