BIRN

Serbie : la Voïvodine boycotte le référendum constitutionnel

| |

Il n’existe qu’une seule façon de défendre la Voïvodine et de protéger les intérêts de ses citoyens : c’est de boycotter le référendum sur la nouvelle Constitution de la Serbie, convoqué les 28 et 29 octobre. L’appel de Bojan Kostres, le président du Parlement de la province autonome, qui dénonce un texte « contraire aux principes européens », et « en retrait » par rapport à la Constitution adoptée sous Milosevic.

Par Bojan Kostres [1] Après des consultations détaillées avec des experts en loi constitutionnelle, ainsi qu’avec des membres des conseils nationaux des minorités, de la société civile et des ONG, je presse les citoyens de la Voïvodine de s’abstenir de voter. Cela pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la Constitution n’a pas été promulguée en accord avec les principes de la démocratie. Et absolument aucune constitution en Europe n’a été rédigée sans une forme quelconque de débat public. Au contraire, cette Contitution a été élaborée dans les cercles politiques les plus étroits de Belgrade et, jusqu’à la toute fin du processus, les institutions qui auraient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous