IWPR

Crimes de guerre : la Serbie exhortée à affronter le passé

| |

La direction serbe est-elle prête à assumer les crimes commis par ses forces
armées ?

Par Dragana Nikolic à Londres (collaboratrice régulière de l’IWPR). Lorsqu’un bataillon de l’armée yougoslave commandé par le Capitaine Petrovic est arrivé dans le village de Gornja Susica au Kosovo fin mars 1999, il a demandé à tous les Albanais de partir. Feriz Krasniqi et Rukije, sa femme paralysée, n’ont pas pu obéir. Leur désobéissance leur a coûté la vie. Furieux des prières de Feriz qui a déclaré n’avoir pas où aller et ne pouvoir laisser derrière lui sa femme clouée au lit, Petrovic a demandé aux réservistes Nenad Stamenjovic et Tomica Jovic de tuer le couple. Une unité spéciale de l’armée yougoslave créée dans le seul but de brûler et de se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous