IWPR

Serbie : La guerre chez nous

| |

Seuls les fous ont pu rester sains d’esprit aujourd’hui à Belgrade : la
grande
capitale branchée n’est plus ce soir qu’une ville-fantôme, où quelques
ralliements spectraux ont été organisés en faveur de Milosevic, alors
qu’une
guerre incroyable se déroule sur les ondes hertziennes. Et par dessus tout
cela, les sirènes hurlent.

Le retentissement des sirènes nous annonce de nouvelles frappes aérienne s. Radio Belgrade diffuse des chants patriotiques. On apprend qu’un nouveau ralliement s’est formé autour de Milosevic... Il faut nous préparer à une nouvelle nuit de bombardements intenses et de démence complète, de trous noirs et d’un assombrissement général sans espoir de lumière au bout du tunnel. Il y a seulement quelques jours, Belgrade était le dernier bastion de la Serbie urbaine, le centre des manifestations techno, des représentations artistiques, des avant-premières des sorties mondiales de films cinématographiques. Nous savons tous que Shakespeare (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous