Le Courrier des Balkans

Serbie : la grande bataille de la Voivodine a commencé

| |

Le gouvernement serbe a déclaré la guerre aux autorités locales de la province autonome de Voïvodine, un des derniers bastions du Parti démocratique (DS). À l’appel du Parti progressiste serbe (SNS) et du Parti socialiste de Serbie (SPS), 30.000 personnes ont manifesté vendredi dans les rues de Novi Sad pour dénoncer le risque de « démembrement de la Serbie » et l’ « agenda séparatiste » des dirigeants de la Voïvodine.

Par Marie Dhumieres Les démocrates ont par ailleurs accusé l’opposition d’avoir fait venir des militants d’autres régions du pays afin de grossir les rangs des manifestants. « La majorité de ceux qui ont demandé le changement en Voïvodine n’étaient pas de la région », a dénoncé le démocrate Miroslav Vasić, après la manifestation. Dragan Đilas, le président du DS, a demandé aux dirigeants du pays « d’arrêter de considérer le gouvernement de Voïvodine comme un ennemi », et a appelé Ivica Dačić à prendre le temps de discuter avec Bojan Pajtić afin de trouver une solution au problème, « qui existe très clairement ». Ce « problème » ne date pas d’hier. Les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous