Osservatorio Balcani e Caucaso

Serbie : la censure soft qui étrangle les médias

| |

Elle a beau être plus subtile, elle n’en est pas moins insidieuse. Une nouvelle forme de censure menace les médias en Serbie où, profitant de l’opacité des flux financiers, subventions de l’État et dépenses publicitaires se transforment en instrument de pression politique.

Par Rossella Vignola Un échec, les tentatives de réformer le système des médias en Serbie ? Les organisations internationales dénoncent la dégradation de la liberté de la presse et pointent du doigt de nouvelles formes de contrôle. Dans les années 1990, après des décennies de monopole de l’information par le pouvoir socialiste, Slobodan Milošević mit en place un système de contrôle et de manipulation de l’information caractérisé par le mot-valise slobovizija (de « Slobodan » et « televizija ») : une machine de guerre médiatique qui atteignit des sommets du grotesque entre 1995 et 1997. Après que l’État eut perdu le monopole de l’information, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous