Danas

Serbie : « La Banque nationale ne doit pas être l’otage de la situation politique »

| |

Entretien avec Kori Udovicki, gouverneure de la Banque nationale de Serbie (NBS), qui s’exprime sur la situation économique et politique, l’inflation et les privatisations en cours dans le secteur bancaire.

Propos recueillis par Rajka Sinik Bien que plus de six mois ont passé depuis l’élection du gouverneur de la NBS, on se demande encore si cette élection a été faite régulièrement. Les uns affirment que la procédure a été enfreinte, d’autres que tout s’est fait légalement. C’est ce que pense Kori Udovicki qui a résisté jusqu’à présent aux pressions lui demandant de présenter sa démission. Danas (D) : Vous avez dit récemment que vous donneriez votre démission lorsque le nouveau Parlement de la Serbie serait constitué. Êtes-vous toujours prête à le faire ? Kori Udovicki (KU) : En effet, je suis prête à le faire et j’ai écrit à ce sujet aux responsables (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous