B92

Serbie : l’Université de Belgrade au bord d’un nouveau blocage

| |

Au nom de la nouvelle loi qui limite les contrats à durée déterminée dans la fonction publique, 2.000 enseignants et chargés de cours de l’Université de Belgrade n’ont plus de statut depuis le 1er mars. Ils ne peuvent donc plus être payés ni enseigner, mais l’Université ne peut pas fonctionner sans eux...

Selon Miodrag Popović, vice-recteur aux finances de l’Université de Belgrade, son administration aurait soumis plus de 2.000 contrats à l’approbation du ministère des Finances, et le délai d’attente pour une réponse était fixé à la fin février. « À compter du 1er mars, le personnel engagé sous ce type de contrat se trouve dans l’illégalité, les employés ne peuvent pas travailler, au risque de très lourdes amendes », explique-t-il. Miodrag Popović souligne que les facultés sont très insatisfaites des changements apportés à la loi. Ils limitent le nombre d’employés engagés pour une période déterminée à 10% du nombre total du personnel des facultés. Il rappelle (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous