IWPR

Serbie : L’OTAN frappe au coeur du régime

|

Pour la première fois, l’Ouest a frappé au cœur du régime : un poste de commande présidentiel, les bureaux du parti socialiste au pouvoir et la station de télévision dirigée par la famille Milosevic.

Un correspondant à Belgrade L’OTAN a frappé au cœur du régime, détruisant les émetteurs de la radio et Télévision d’Etat de Serbie (RTS), et plusieurs stations locales à Belgrade. Le choix des médias a rapidement décliné et la capacité du régime à débiter sa propagande. Quatre semaines plus tôt, juste avant que l’OTAN déclenche ses frappes sur la Yougoslavie, les habitants de Belgrade avaient le choix entre 13 chaînes de télévision. Les trois premières diffusaient les programmes de la radio et télévision d’état de Serbie (RTS). Les Belgradois pouvaient également capter la télévision de Novi Sad de Voïvodine et les télévisions locales TV Politika, TV Palma, SOS (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous