Vreme

Serbie : l’opposition libérale-démocrate « cannibalisée » par le vide politique

| |

Fin mars, Čedomir Jovanović, le chef du Parti libéral-démocratique (LDP) a provoqué un scandale en accusant le ministre des Affaires étrangères Vuk Jeremić de passer son temps à « rencontrer les cannibales d’Afrique ». Ce dérapage raciste a provoqué la démission de Vesna Pešić, figure historique de l’opposition démocratique serbe. Dépourvu de véritable programme, le LDP semble incapable de proposer d’alternatives politiques. L’analyse sans concession de Vreme.

Par Ivan Milenković L’histoire a commencé quand Čedomir Jovanović, du parti démocrate libéral (LDP), a commis une très grave faute politique en qualifiant de « cannibalisme » les coutumes de certains des pays africains. Le dirigeant du LDP a fini par s’excuser, mais sans montrer le moindre repentir, après la démarche - fâcheuse - des ambassadeurs des pays nord-africains qui se sont, à juste titre, sentis visés. Cet épisode a fortement déplu à la présidente du Conseil politique du parti, Vesna Pešić, qui a donné sa démission. Ce geste n’a pas beaucoup plu au bureau du LDP, qui a publié un communiqué nerveux rappelant entre autres qu’« une campagne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous