Vreme

Serbie : L’homophobie au tribunal

| |

Dejan Nebrigic, activiste homosexuel, effrayé par les constantes menaces
que
lui adressaient par téléphone le père de son ex partenaire, a appelé
le 92 pour
demander protection. La police est arrivée et l’a arrêté.

Par Jelena Grujic Dans un pays où la morale et le droit sont dégradés, le danger encouru par la minorité homosexuelle est un sujet exotique. La presse met en lumière les "scandales" liés à l’orientation sexuelle des personnes connues du monde entier avec une délectation toute particulière et la plus grande disqualification possible des adversaires (politiques) est justement d’annoncer leurs tendances sexuelles, moyen dont se servent de façon égale et ceux qui font fi de toute dignité humaine et ceux qui, disent-ils, luttent pour la démocratie. Il est presque illusoire de parler d’homophobie en Serbie qui est en train de traverser (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous