Monitor

Serbie : l’heure des purges

| |

Le départ du chef d’Etat-major de l’armée yougoslave, Momcilo Perisic, n’est pas surprenant. Il faut par contre se demander comment le pouvoir monténégrin réagira à cette mesure, et comment il entend protéger le Monténégro.

Par Milka Tadic & Drasko Djuranovic Le rapport de l’agence fédérale Tanjug sur la réunion du Conseil Suprême de Défense (VSO) du mardi 24 novembre apporte plusieurs informations : les participants se sont mis d’accord sur le financement de l’armée yougoslave, sur les innovations à introduire dans l’armée, sur la collaboration avec les observateurs internationaux au Kosovo... A la fin du compte-rendu de la réunion du VSO, on trouve la mention : "par un décret du Président de la République fédérative de Yougoslavie, le général Momcilo Perisic est relevé de ses fonctions de chef d’Etat major de l’armée yougoslave"... C’est tout à fait dans le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous