Le Courrier des Balkans

Serbie : l’extrême droite en tête, aucune majorité ne se dégage

Le Parti radical serbe fait figure de grand vainqueur des élections législatives de dimanche. La formation d’extrême droite de Vojislav Seselj obtient 27,7% des suffrages. Pourtant, les Radicaux ne devraient pas être en mesure de former le futur gouvernement, et aucune majorité claire ne se dégage.

Par Jean-Arnault Dérens Belgrade - Tomislav Nikolic, le chef de file du Parti radical, a revendiqué dès dimanche soir la victoire et réclamé le poste de Premier ministre. Pourtant, les Radicaux ne devraient obtenir que 82 sièges sur les 250 que compte le futur Parlement. Leurs alliés naturels, les Socialistes de l’ancien maître de Belgrade Slobodan Milosevic n’obtiennent que 7,6% et pourraient compter sur 21 mandats parlementaires. Ces deux formations sont donc bien loin de disposer de la majorité nécessaire pour gouverner le pays. Symboliquement, Slobodan Milosevic et Vojislav Seselj, le chef historique du Parti radical, tous les deux incarcérés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous