Osservatorio Balcani e Caucaso

Serbie : l’éducation, le marché et la démocratie

| |

Le gouvernement serbe a récemment mis en place une « stratégie nationale » pour l’éducation, afin de jeter les bases de l’enseignement dans le pays jusqu’à l’horizon 2020. Le document est cependant loin d’être au goût de nombreux intellectuels, qui dénoncent un programme mettant l’éducation à la merci du nationalisme et de l’économie de marché.

Par Federico Sicurella « Znanje nije roba » : le savoir n’est pas une marchandise. C’est le slogan que les étudiants, descendus dans les rues de Croatie et de Serbie, reprenaient en cœur à la fin de 2009, pour manifester leur rejet des politiques d’éducation de leurs pays respectifs. Découvrez notre cahier : Éducation : le grand défi pour les Balkans Un cahier de 128 pages, 8 euros Outre certaines demandes spécifiques, les manifestions avaient pour but de dénoncer les conséquences tragiques de la marchandisation et de la privatisation de l’éducation, et plus particulièrement la réduction croissante du nombre d’étudiants ayant droit à une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous