Danas

Serbie : investigation sur une affaire de trafic d’organes des Serbes du Kosovo

| |

En Serbie, les investigations commencent pour éclaircir l’affaire des Serbes kosovars qui avaient été enlevés en 1999 par l’UÇK et transférés au nord de l’Albanie, où leurs organes auraient été retirés et vendus en Occident. Le TPI, la Kfor et la Minuk avaient été sollicités sur cette affaire, mais n’avaient pas collaboré. L’affaire est désormais prise en main par le Tribunal de district de Belgrade, et s’annonce délicate.

Par V. Dragić et A. Roknić Gračanica, Kosovska Mitrovica, Belgrade Une affaire entre les mains de la justice Le Conseil pour les crimes de guerre du Tribunal de district de Belgrade a commencé des investigations pour élucider l’affaire sur les Serbes kosovars enlevés en 1999 et transférés au nord de l’Albanie, où leurs organes auraient été retirés et vendus en Occident. Comme l’a expliqué Bruno Vekarić, porte-parole du Parquet pour les crimes de guerre, ce dernier a proposé d’interroger Carla Del Ponte et Florence Hartmann, l’ancienne Procureure générale et sa porte-parole. « Tout est maintenant entre les mains du juge d’instruction », a dit Vekarić. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous