B92

Serbie : il est temps d’arrêter les dérives de la presse à scandales

| |

Les tabloïds vont toujours plus loin dans la recherche du scandale. Des journalistes respectés et des personnalités de la société civile ont adressé une lettre ouverte au ministre de la Culture, Ivan Tasovac, pour mettre un terme à cette dérive, tout en respectant la liberté de la presse et les droits des journalistes.

Plusieurs personnalités serbes ont pris l’initiative de s’adresser au ministre de la Culture et de l’information, Ivan Tasovac, pour qu’il mette « un terme à la terreur médiatique et la ’tabloïdisation’ » de la Serbie. Elles lui demandent aussi, « sans interférer avec les droits professionnels des journalistes, d’assurer la protection des intérêts du public et des citoyens ». « Nous savons que nous ne pouvons pas empêcher cette ’tabloïdisation’ des médias, mais c’est votre devoir, en tant que ministre, de tout faire pour mettre fin à ce phénomène. Partout dans le monde, il est normal que l’idéal du journalisme se concentre sur la recherche de l’information (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous