Birn

Serbie : Gazprom veut faire main basse sur NIS à vil prix

| |

Le géant gazier russe a offert 400 millions d’euros pour le rachat de la compagnie pétrolière publique serbe NIS. Or, un récent audit vient d’estimer la valeur de l’entreprise à 2,2 milliards d’euros. Gazprom promet d’importants investissements en plus de son offre de rachat. La polémique se poursuit, alors que la Parlement doit entériner la vente de la compagnie.

D’après un quotidien de Belgrde, une firme d’audit a estimé que la valeur de NIS, l’entreprise pétrolière publique serbe, dépasse largement la somme offerte pour son rachat par le géant gazier russe Gazprom, soit 400 millions d’euros. Dans son reportage, le quotidien Danas avait affirmé que la firme d’audit Deloitte & Touche, embauchée par le gouvernement de Serbie pour évaluer la valeur de la société Naftna Industrija Srbije, plus connue sous son acronyme NIS, a conclu que la valeur totale de la société publique s’élevait à environ 2,5 milliards d’euros. Le cabinet a précisé le 6 septembre que l’estimation de la valeur de NIS s’élevait finalement à 2,2 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous