Radio Slobodna Evropa

Serbie : faut-il craindre le retour du nationalisme ?

| |

Le futur Premier ministre Ivica Dačić l’assure, il ne regarde que l’avenir, pas le passé. Pourtant, la victoire de Tomislav Nikolić et la formation du nouveau gouvernement donnent l’impression d’un retour en arrière. Plus grave, les voix critiques des intellectuels indépendants se font de moins en moins entendre. La Serbie s’enfonce-t-elle dans le chaos ? Le point de vue de l’écrivain Laslo Vegel, prix Konstantin Obradović 2012.

Propos recueillis par Miloš Teodorović Le recyclage du système de valeur des années 1990, le brouillage des idées qui font de la Serbie un pays moderne, l’effacement de la voix des intellectuels indépendants, la suppression de principes politiques fondamentaux dans des partis qui luttent pour le pouvoir ; voilà le constat de l’écrivain Laslo Vegel, prix Konstantin Obradović 2012 pour la promotion de la culture des Droits de l’Homme, à propos de la Serbie aujourd’hui. Radio Slobodna Evropa (RSE) : Quand vous avez-reçu votre prix, vous avez dit que nous vivions dans une atmosphère de recyclage des années 1990. C’est assez sévère comme jugement ? (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous