Monitor

Serbie : Entretien avec Aleksandar Tijanic

| |

« Le président de la République fédérale de Yougoslavie (RFY) a
réalisé en
Europe ce que personne n’avait réussi à faire nien théorie nien
pratique - il
contrôle l’appareil de l’Etat, l’armée, la police, la législatio
n, les
parlements, les syndicats, la diplomatie et les finances. Il n’y a aucune
faille à son système. On ne peut pas le reformer. Notre agonie durera
encore
longtemps. »

Par Sonja Drobac Posons une devinette du type qu’on ne peut lancer actuellement qu’en Serbie et en Algérie. A qui pense-t-on sérieusement, hormis Dada Vujasinovic et Slavko Curuvija, pour la candidature au poste de rédacteur en chef du journal édité par Saint Pierre ? Le nom de Aleksandar Tijanic revient en priorité. Le dernier épisode de l’histoire de Tijanic (ses amis mais aussi ses honnêtes ennemis espèrent pour luiet sa famille qu’elle se finira en « happy end ») est marqué par Vojislav Seselj, vice-premier ministre serbe. Dans l’émissi on « la cinquième colonne » diffusée par RTS (la télévision d’Etat, ndlr) la semaine (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous