Reporter

Serbie : encore des élections pour rien ?

| |

Les élections présidentielles du 16 novembre vont-elles être, encore une fois, annulées en raison d’une trop faible participation ? La météo risque d’être le facteur déterminant : s’il pleut dimanche, les électeurs resteront à la maison ! Même si le candidat démocrate Micunovic jouit d’une bonne cote de popularité, l’extrême droite nationaliste pourrait créer la surprise.

Par Vladimir Sudar L’issue des élections présidentielles dépendra des facteurs météorologiques. Telle est la conclusion de la dernière enquête d’opinion du Centre pour l’étude des alternatives (Centar za proucavanje alternativa), réalisée du 24 au 26 octobre, sur un échantillon représentatif de 1636 citoyens majeurs de Serbie. En effet, selon les résultats de cette enquête, 43% des personnes des personnes interrogées ont déclaré qu’elles n’iraient pas aux urnes s’il pleuvait le jour des élections présidentielles, dimanche 16 novembre. Le politologue Zoran Stojiljkovic, membre de l’équipe d’experts qui a mené cette enquête, explique ces résultats par la très (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous