Politika

Serbie : deux millions d’armes en circulation

| |

En Serbie, les bagarres de comptoir se finissent parfois en fusillades. En cause, les deux millions d’armes à feu en circulation sur le territoire de la République de Serbie depuis les guerres des années 1990. Les campagnes de restitution organisées par le gouvernement ne donnent que peu de résultats et les citoyens serbes ne semblent pas s’inquiéter d’une législation qui prévoit de faibles sanctions pour punir la possession illégale d’armes à feu.

Par Danijela Vukosavljević Le cas de Dragan Marić, qui était entré dans le bâtiment de la Présidence de la République deux bombes dans les mains, est un exemple qui illustre le fait que les Serbes respectent toujours la « tradition » de détenir un grand nombre d’armes à feu. D’après les données de la police, les Serbes possèdent deux millions d’armes dans leurs arsenaux privés dont 1,1 millions enregistrées légalement par 800.000 personnes. La moitié des armes enregistrées sont des pistolets et des revolvers, l’autre des fusils. Les données de la police serbe indiquent une importante augmentation du nombre d’armes en circulation : on en enregistre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous