Osservatorio Balcani e Caucaso

Serbie : des scientifiques à la pointe et pas de moyens pour la recherche

| |

Ces dernières semaines, deux chercheurs serbes ont mis la planète scientifique en ébullition, en proposant des solutions révolutionnaires à « l’énigme des trois corps [1] » sur laquelle avait buté Newton. Seul problème, les universités serbes ne pourront pas avoir accès à cette recherche, publiée dans la prestigieuse revue Physical Review Letters, le gouvernement serbe n’ayant pas réglé ses abonnements 2013 à certains éditeurs scientifiques de renom...

Par Federico Sicurella Deux physiciens de Belgrade ont fait une découverte extraordinaire, qui émerveille toute la communauté scientifique. Seul problème, le monde scientifique serbe manque de financement et souffre d’une gestion catastrophique. Nous savons depuis longtemps ce qui se passe quand deux corps s’attirent. Depuis 1687 plus précisément, lorsque Newton énonça la loi de la gravité universelle dans son Philosophiae Naturalis Principia Mathematica. Le traité contenait cependant une énigme qui a longtemps fasciné les physiciens : dans la proposition 66 du premier livre, Newton établissait que la loi de la gravité n’était capable (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous