IWPR

Serbie : Débarquement interne

| |

Belgrade a accepté la défaite sur le Kosovo. Le pouvoir joue désormais la
carte
de la propagande interne reconstruction des alliances politiques,
sécurisation
de la position de pouvoir de Milosevic.

Par Anthony Borden et un correspondant à Belgrade * Alors que les diplomates internationaux débattent des nuances de la "mise en séquence" du déploiement au Kosovo, le président yougoslave Slobodan Milosevic met peu à peut en place les conditions qui lui permettront de conserver le pouvoir en Serbie. La première manœuvre a consisté en une stabilisation du gouvernement en assurant la participation de ses associés intermittents dans la coalition au gouvernement. Il y a quelques semaines, alors les bombardements de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) faisaient rage et qu’on ne voyait aucun espoir poindre, Vuk Draskovic, chef (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous