BIRN

Serbie : croyances populaires, superstitions et charlatanisme

| |

Mages, voyants et prophètes ont monopolisé les écrans de télévision serbes dans les années 1990, au point d’apparaître comme un élément de la machine de propagande du régime de Milošević. Depuis 2000, la plupart d’entre eux ont disparu du devant de la scène et engagé une reconversion professionnelle. Les Serbes restent pourtant profondément superstitieux, tandis que des médiums d’un genre nouveau apparaissent. Reportage.

Voyants, médiums, devins, diseurs de bonne aventure, charlatans font florès à la télévision, sur Internet ou en consultations personnelles où ils dispensent conseils et avis à un public serbe suspendu à leurs paroles. Les Serbes sont profondément religieux, attachés à leur foi orthodoxe, mais cette dévotion plonge aussi ses racines dans un paganisme qui remonte à des temps très anciens, bien avant le christianisme, et à une tradition culturelle faite de mythologie et de contes. Certaines de ces traditions sont toujours bien vivantes aujourd’hui et se mêlent aux rituels quotidiens de ce pays très croyant. Intrigués par les diverses superstitions, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous