Danas

Serbie : comment sortir de l’affrontement entre « patriotes » et « apatrides » ?

| |

Une conférence internationale sur « le Nouveau patriotisme : gauche, droite, est, ouest », a été organisée le week-end dernier au Centre pour la décontamination culturelle de Belgrade, posant beaucoup de questions provocantes et désagréables sur la possibilité d’affronter l’histoire tumultueuse à laquelle nous avons sacrifié plus de dix ans de notre vie dans les Balkans.

Par Milica Jovanovic Comment peut-on être patriote en Serbie après Milosevic ? Qu’est-ce que le patriotisme dans le processus de la mondialisation ? La conférence n’a pas réussi à répondre à ces questions, même si ses résultats représentent une contribution importante à la compréhension du contexte historique. Au lieu de définitions abstraites, les invités étrangers et nationaux ont exposé leurs connaissances personnelles sur l’origine et les conséquences de l’appartenance à un champ mythique constitué d’un système de valeurs et de croyances, en d’autres mots, sur le modèle culturel qui est celui de la Serbie depuis deux siècles, et qui n’a pas changé depuis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous