Danas

Serbie : bilan mitigé pour les 100 jours du gouvernement Kostunica 2

| |

Le second gouvernement Kostunica a fêté ses cent jours aux affaires le 23 août. Les ministres s’autocongratulent, mais les partis d’opposition tirent à boulets rouges. Cible numéro 1 : le ministre Velija Ilic, au coeur de l’affaire d’un douteux contrat de concession pour la construction de l’autoroute Horgos-Pozega. Le LDP dénonce aussi la lenteur des réformes et l’utilisation politique abusive de la question du Kosovo...

Par R.D. et S.C. Les représentants de l’opposition démocratique ont surtout critiqué le contrat de concession pour la construction de l’autoroute Horgos-Pozega, mais aussi la collaboration incomplète avec le Tribunal de La Haye et, comme ils l’affirment, « l’utilisation abusive de la question du Kosovo ». Cependant, les membres du gouvernement expriment leur satisfaction du travail accompli. Le ministre des Mines et de l’Energie, Aleksandar Popovic, estime ainsi que, pendant cette période de 100 Jours, le gouvernement de Serbie a commencé à remplir les promesses préélectorales du Parti démocratique de Serbie (DSS) dans le domaine minier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous