Reporter

Serbie : au secours, la droite revient et l’extrême droite arrive ?

| |

La droite et l’extrême droite sont données largement en tête des élections législatives du 28 décembre. Mais que veulent dire exactement ces classifications politiques ? Dans le contexte serbe, les positions « nationales » sont toujours plus importantes que les programmes économiques et sociaux.

Par Svetlana Preradovic Les sondages d’opinion prévoient que le Parti radical serbe (SRS) et le Parti démocratique de Serbie (DSS) représenteront des forces politiques importantes dans le futur parlement serbe. D’après les données de ces enquêtes, ces deux partis obtiendront entre 115 et 127 mandats parlementaires. Si l’on considère aussi que l’entrée au Parlement de la nouvelle coalition du Mouvement serbe du renouveau (SPO) et de Nova Srbija (NS), le mouvement de Velija Ilic, semble certaine, la conclusion qui s’impose est que le nouveau gouvernement serbe sera ancré à droite. « En Serbie, personne ne semble s’inquiéter de ce virage à droite », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous