Le Courrier des Balkans

Serbie : à Vranje, les ouvriers de Yumco luttent pour sauver leur entreprise et leur dignité

| |

Le combinat textile de Yumco est en cours de « restructuration » depuis 2011, et doit être privatisé. La direction, entièrement liée au SNS de Vučić a choisi la manière forte en lançant la police et une compagnie privée de sécurité contre les femmes grévistes. Retour sur un conflit qui illustre la violence illégitime de toutes les privatisations menées en Serbie.

Par A. K. Jumco est un géant qui compta autrefois, du temps de la Yougoslavie, jusqu’à 12.000 employés. En « restructuration » depuis 2011, l’usine comptait encore 1760 employés au début de l’année 2014, principalement des femmes. Par contre, la direction doit 30 mois de salaires impayés aux ouvrières, qui sont en grève depuis le 13 janvier. Retrouvez notre dossier : Balkans : la grogne sociale monte De violents affrontements ont éclaté vendredi 13 juin, lorsque la direction a exclu les délégués syndicaux d’une réunion prévoyant la privatisation de l’usine. Cette exclusion violait non seulement les droits syndicaux, mais aussi la loi sur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous