Blic

Serbie : à Novi Sad, une jeunesse à la dérive

| |

Novi Sad, foyer de criminalité juvénile ? Oui, si l’on se réfère aux derniers incidents violents et à la récente mise en accusation d’un jeune caïd de la « mafia des enfants », âgé de 15 ans à peine, à qui plus de 90 faits criminels sont reprochés. Mercredi 18 septembre, des habitants de Novi Sad ont publiquement manifesté leur inquiétude.

Au moment de son arrestation par la police de Novi Sad, le jeune délinquant, âgé de 15 ans, n’en était pas à son coup d’essai. Depuis son quatorzième anniversaire, pas moins de 51 chefs d’accusation ont été retenus contre lui : vol de voiture, attaques à l’arme blanche contre d’autres jeunes pour leur extorquer de l’argent et autres délits… Les citoyens de Novi Sad, choqués de voir la criminalité juvénile en hausse, ont décidé d’organiser mercredi 18 septembre une manifestation au cours de laquelle ils se sont allongés par terre, comme morts. Pour Stevan Krstić, directeur adjoint de la police de Novi Sad, la criminalité juvénile n’est pas le problème de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous